EXPOSITION PHOTOGRAMMES de Josef Nadj

lun 05 octobre 2015 › jeu 15 octobre 2015 | 18h | Vernissage Exposition
Nadir #Spectacles vivants

Vernissage • bar du Nadir

vendredi 9 octobre à 18h

L’opposition entre la lumière et l’obscurité est l’un des motifs centraux de Cherry-Brandy (2010), la dernière création de Josef Nadj. En particulier, la pièce comporte une longue séquence charnière – qui fonctionne comme un intermède, une sorte de respiration : désertant le plateau, les 13 interprètes réalisent alors en direct et de manière artisanale une série de jeux de projections et d’ombres chinoises.

C’est, à n’en pas douter, le travail réalisé en amont, au cours des répétitions de cette création qui a entraîné Josef Nadj sur un terrain de recherche et d’expérimentation visuelles tout à fait nouveau pour lui : il s’agit du photogramme, un procédé en réalité fort ancien – puisqu’il se rattache aux origines de la photographie – dont les applications ont été d’abord scientifiques jusqu’à ce que, dans les années 1920, Christian Schad, Man Ray ou Lázló Moholy-Nagy s’en emparent et l’imposent dans le champ de l’art.

Photographie réalisée sans appareil, le photogramme résulte de la seule action de la lumière sur un support sensible. Mais chez Josef Nadj, et dans la continuité de ses plus récentes réalisations graphiques et plastiques, le mouvement vient, presque “fatalement”, se conjuguer à l’action de la lumière…
Myriam Blœdé

Directeur du centre chorégraphique national d’Orléans, le chorégraphe Josef Nadj expose une série de « Photogrammes », des travaux plastiques personnels et indissociables de son travail de chorégraphe. À travers ces expériences esthétiques intimes, entreprises depuis son enfance, il poursuit inlassablement sa recherche autour du geste créateur. Le photogramme n’est en fait que de la photographie exécutée sans caméra, où l’image naît du jeu de la lumière qui tombe sur une surface sensible. Un trait particulier toujours plus marquant de l’art de Josef Nadj est le fait que le mouvement influence inéluctablement le jeu de la lumière.

à partir de 20h30
Josef Nadj
présentera sa dernière création « Pour Dolores », un duo captivant qui met en scène des objets, des sons et deux personnages transformés en marionnettes.
+ d’infos

Infos

Exposition du 05 octobre au 15 octobre
Ouvert tous les jours sauf les 11 et 12 octobre, de 15h à 19h
Nocturne le jeudi 08 octobre jusqu’à 21h
Bar du Nadir / L’antre-peaux

En partenariat avec le Centre Chorégraphique National d’Orléans – Josef Nadj

logo CCNO

Lundi 5 octobre à partir de 19h au cinéma de la Maison de la Culture de Bourges
Carte blanche « Cinéma » à Josef Nadj
+ d’infos

Tarif

GRATUIT

Emmetrop

26 route de la Chapelle
18000 BOURGES
tél. +33(0)2 48 50 38 61

+ L’agence d’exploration urbaine
19 avenue de la Libération
18000 BOURGES

Identity + web conception
jedorspaslanuit.com