IT’S TIME FOR PORNORTOPEDIA

ven 16 octobre 2015 | 19h | Conférence/projection/exposition
Nadir #Programmations spécifiques

Présentation générale

Actuellement le croisement entre la sexualité et la diversité fonctionnelle est principalement abordé par le thème de l´assistance sexuelle. Le débat s´est transféré en France il y a quelques années depuis la Suisse où la figure de l´assistant(e) sexuel(le) est déjà reconnue. Des films comme The Sessions ou bien Les indésirables  sortie en France ont également mis la lumière sur ce thème. Souvent il provoque une polémique qui reste limitée à des questions morales et romantiques comme la prostitution ou le sexe sans amour. Cependant cette revendication pose non seulement un besoin de reconnaissance et de réappropriation du travail sexuel qui doit être sérieusement considéré, mais en plus elle nous permet de détruire les préjugés et les concepts liés à la “normalité”. Le modèle médical du handicap qui se centre sur la réhabilitation du corps ne considère pas la personne en elle-même, il part de la déficience pour rétablir la norme. A cette conception, s´est opposé le modèle social du handicap qui considère l´individu comme sujet de plein droits qui peut avoir accès à tous les domaines du développement personnel. Toutefois la sexualité peine encore à être reconnue en tant que tel.

Le terme “diversité fonctionnelle” propose en ce sens une terminologie non négative et non réparatrice en même temps qu´il se rapproche de la perspective de la diversité sexuelle. Le mouvement féministe a initié une rupture avec les canons de beauté et a supposé un changement dans la manière de voir la sexualité dans la société, remettant en question la vision catholique qui la limite à des relations hétérosexuelles et reproductives. Il propose de voir la sexualité d´une manière plurielle et diverse. Que se passe-t-il alors quand le mouvement de diversité fonctionnelle revendique une sexualité depuis ce point de vue?

Cela permet d´ouvrir une brèche dont il faut profiter afin d´aller plus loin que la posture institutionnelle qui contemple toujours le sujet depuis une seule perspective et qui le limite. Il y a une imbrication logique de la diversité fonctionnelle et de la diversité sexuelle qui questionne l´identité et revendique la pluralité. Lorsque la sexualité s´inscrit hors des corps normatifs, c´est à dire des corps supposés être désirables et désirants et hors de la norme de comment ils doivent se désirer, elle est souvent perçue comme un caprice ou comme problématique. Mais c´est justement là que réside tout le potentiel subversif, dans l´intersectionnalité des corps et des désirs. Et cette nouvelle subjectivité permet de dessiner les contours d´un nouveau sujet politique. Elle propose de possibles alliances afin de résister à l´instrumentalisation de nos désirs et nos corps par le système capitaliste qui veut les adapter à la consommation.
[texte original/traduit par : https://ouvronslesfrontieres.wordpress.com/2015/04/10/yes-we-fuck/

Projections de films documentaires

Nexos (Collectif Post Op – Barcelone)

Ce projet cherche à montrer la sexualité des personnes qui ont une “diversité fonctionnelle” et ainsi produire un nouvel imaginaire collectif où tous et toutes, sans complexes, ni censures, sans préjugés ni discriminations, nous pouvons jouir du sexe. Yes We Fuck n´est pas seulement un documentaire, c´est aussi un projet collaboratif où les gens peuvent participer, dialoguer et surtout questionner; et où les relations sociales ont un rôle fondamental. De plus, ce processus de création sert également à tisser des liens entre les différents collectifs qui travaillent politiquement des enjeux liés au corps et la sexualité (diversité fonctionnelle, féminismes, transféminismes, LGTB, Queer, Intersex, activisme gros(ses) etc.).
Initiateurs du projet : Antonio Centeno, activiste du mouvement de la « Vida independiente » et Raúl de la Morena, réalisateurs de documentaire.
http://www.yeswefuck.org

Questionnez la corporalité avec le collectif barcelonais Post-Op. Ce collectif issu de la rencontre d’activistes cripple-queer déconstruit, en partant de positions féministes les critères de normalité corporelle. […] Ces activistes avant-gardistes proposent de renverser notre conception de la normalité avec un documentaire intitulé «Nexos » et une exposition « Pornortopédia ».
http://postop-postporno.tumblr.com/

­

Yes We Fuck (Antonio Centeno activiste et Raúl de la Morena réalisateur)

1ère en France

Le groupe de travail qui a donné lieu à Nexos est le résultat de la rencontre de militants infirme-queers qui sont intéressés à travailler autour du corps dissident en remettant en question les différents axes d’oppression intersectionnelle. En cultivant l’affinité, en soutenant l’autonomisation et les alliances, ils effectuent différentes actions / productions qui contribuent en la création d’un vaste mouvement, déformé et inachevé de beautés sauvages.
Nexos explore les possibilités du corps dans son affectation sexuelle, propose une façon différente de voir / sentir le plaisir, le jeu, et la complicité, et place l’expérience sexuelle dans un pari multisensorielle. Nexos, vise à nous rendre visible, provocateur, et dissident de la norme sociale normative qui contrôle les organes et les désirs et définit la santé et de la beauté. Cette vidéo vise à contester la vue comme une technique de la production physique. Il défie ces façons de voir par l’expérimentation collective, des limites corporelles tout en interrogeant la fiction de la normalité.

PORNORTOPEDIA

Collectif Post Op • Barcelone

Exposition

Des activistes post-porno et cripple ont créé ensemble des jouets, prothèses et objets orthopédiques à des fins sexuelles, en tenant compte de la variété de leur mobilité et de leur proprioception. Les dessins et photos de leurs prototypes seront exposés au bar du Nadir
La démarche se situe dans la logique du DIY : Do It Yourself. C’est-à-dire qu’elle met en demeure les personnes handicapées elles-mêmes de trouver les moyens de séduire, de jouir et de faire jouir.

Une définition de cripple :
« Avec ce terme nous pouvons vivre nos corps en dehors de la binarité normative personne valide / personne handicapée. Quelle que soit la fonctionnalité de notre corps, nous avons besoin de prothèses et d’assistance. Par exemple : je ne suis pas capable de tuer l’animal que je mange, je me déplace en moto et je monte les escaliers 4 par 4. »

Sexualités et diversité fonctionnelle

Intersectionnalité des corps et des désirs

Conférence

Intervenants : Antonio Centeno, Lucrecia Masson, Elena­Urko Post­Op et Majo Post­Op

Ecoutons, ensemble, autrement valide et autres corps, les expériences collaboratives avant-gardistes d’activistes venu /e /s de Barcelone

Tarif

Tarif unique : 5€
Location Emmetrop, La Lune noire , Fnac et Moxity

 

Emmetrop

26 route de la Chapelle
18000 BOURGES
tél. +33(0)2 48 50 38 61

+ L’agence d’exploration urbaine
19 avenue de la Libération
18000 BOURGES

Identity + web conception
jedorspaslanuit.com