WASTED

mar 27 juin 2017 | 20h30 | Théâtre
Nadir #Spectacles vivants
photo : Anaïs Ando - graphisme : Elisabeth Delval

WASTED

CIE JABBERWOCK/DIDIER GIRAULDON • Tours

Création collaborative autour des œuvres de Sam Holcroft, Evan Placey et Rory Mullarkey
Projet porté par la CIE JABBERWOCK/DIDIER GIRAULDON

Durée envisagée : 1h30

Avec les élèves en Cycle d’Orientation Professionnelle des Conservatoires de Tours et d’Orléans : Tony Aliot, Alice Bounaud, Victor Bouhier, Astrid Cardinaux, Emilie Cousteix, Mikael Grédé, Léa Guérin, Magdelaine Guignard, Thibault Le Lan Gannat, Christophe Linger, Hélène Luizard, Alexis Ramos, Antoine Roy, Hermance Sénétaire, Carla Siméon, Pauline Vincent
Conception et mise en scène : Didier Girauldon
Création et régie lumière : Florian Jourdon
Assistante : Maude Terrier

16 élèves des cycles d’orientation professionnelle des Conservatoires de Tours et d’Orléans ont travaillé cette année sur les auteurs de la nouvelle scène théâtrale anglophone. Pour ce spectacle choral, ils s’emparent des textes de Sam Holcroft (Cancrelat), Evan Placey (Ces Filles-là) et Rory Mullarkey (Les Grands-Pères) dans une création originale dirigée par le metteur en scène Didier Girauldon. Ils nous livrent une vision cruelle, drôle et poétique d’un jeune génération aux prises avec les enjeux d’un monde désenchanté.
Construction de l’identité, pression du groupe, spectre d’une guerre qui vient faucher à l’aveugle dans la cour de l’école.
Quand la « génération du dessus » baisse les bras, l’être humain revient-il sur ses pas dans l’échelle de l’évolution ?

WASTED 
adj. anglais : gâché, perdu, gaspillé, défoncé, îvre

Dans un établissement scolaire où l’uniforme est de rigueur, la photo d’une élève circule de manière virale et la rumeur transforme les adolescents en animaux. En classe de retenue, Beth essaye d’enseigner l’évolution darwinienne et l’adaptation en milieu hostile à un groupe de cancres menacés d’expulsion pour leur conduite violente. Engagée subitement dans une guerre décidée par des bureaucrates, la Nation envoie sans discernement ses jeunes au front pour livrer un combat qu’ils ne comprennent pas.  Quelle sera la prochaine étape de l’évolution humaine sous la loi martiale ?

Dans WASTED, trois histoires croisées dressent le portrait au vitriol d’un monde à l’équilibre précaire, où l’adolescent occupe une place centrale. Françoise Dolto disait de l’adolescent qu’il est comme un homard – au moment où il perd sa carapace d’enfant et en attendant que celle d’adulte ne pousse, il entre dans une période d’extrême fragilité. Un grand corps mou, sans protection. C’est cet instant de vulnérabilité que dépeignent trois auteurs de la nouvelle scène anglophone : Sam Holcroft (Cancrelats), Evan Placey (Ces Filles-là) et Rory Mullarkey (Les Grands-pères). L’instant où, pour trouver sa place dans le groupe, tout dérape. Celui où l’on passe d’un uniforme à l’autre, où l’on choisit son camp. Celui où la plus grande insouciance côtoie le désespoir et la mort.

La matière que nous avons travaillée est non seulement textuelle, mais également musicale et chorégraphique. J’ai proposé aux acteurs un travail choral et collaboratif tout au long d’un processus de création au cours duquel ils ont été amenés à se positionner intimement, remettant sans cesse en question la place et la responsabilité de l’individu au sein d’un groupe. La mécanique de prise de décision en milieu grégaire nous a particulièrement intéressés : qui va donner la direction ? qui va suivre ? qui agira en contrepoint ? quels antagonistes se dresseront sur le passage des protagonistes et du chœur ? Quelle bête va manger l’autre ? Et avant que l’on puisse répondre à ces questions, quel suspens insoutenable !
Nous avions 20 jours pour concevoir ce spectacle. Un véritable entraînement au cours duquel, la découverte intellectuelle du texte passée, nous avons laissé une place prépondérante aux corps. Puisqu’aux moments cruciaux, dans l’amour ou face à l’adversité, c’est bien de chair et d’os, de fluides et d’hormones qu’il s’agit. Bienvenue en terre adolescente.

Didier Girauldon

 

Infos

Dans le cadre de la représentation Wasted, un débat est organisé par Emmetrop et Un pavé dans la mare le jeudi 22 juin. En savoir +

Accueil et diffusion du projet Wasted des étudiant(e)s des Conservatoires de Tours et d’Orléans.
Ce projet porté par Didier Girauldon autour de la jeune création permet d’offrir une tournée intra-régionale en partenariat avec d’autres structures.
Créée en 2011 à Tours, la Compagnie Jabberwock défend un théâtre poétique, citoyen, cosmopolite, emmené par un collectif réunissant auteurs et traducteurs, artistes français et étrangers.

Co-production : Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours, Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Orléans, Cie Jabberwock.

Ce spectacle est le fruit d’un partenariat entre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours, Le Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Orléans, Le Théâtre d’Orléans, Le Théâtre Olympia – Centre Dramatique Régional de Tours, Emmetrop – Bourges et la Compagnie Jabberwock, portée par la Région Centre-Val-de-Loire.

Avec le soutien : de la Ville d’Orléans et de la Ville de Tours.

Remerciements : Philippe Lebas et Fabrice Pruvost.
Emilie Pouzet, Denis Augros, Laurent Choquet et Thomas Richoux, Evelyne Charlon, Constance Larrieu, Eric Girauldon et Anaïs Andos.
Le personnel des Conservatoires de Tours et d’Orléans, les équipes du Théâtre Olympia, du Théâtre d’Orléans et d’Emmetrop.
Le projet Wasted sera au Théâtre d’Orléans le vendredi 23 et samedi 24 juin à 20h puis au Théâtre Olympia – CDN de Tours le lundi 26 juin à 20h.

Tarif

Gratuit

Medias

Replay de l’émission Panorama spécial projet WASTED sur RADIO NÉO

Emmetrop

26 route de la Chapelle
18000 BOURGES
tél. +33(0)2 48 50 38 61

+ L’agence d’exploration urbaine
19 avenue de la Libération
18000 BOURGES

Identity + web conception
jedorspaslanuit.com