(la peau2) Chloé Lavalette

sam 01 février 2020 | 19h30 | Théâtre-Performance
Houlocène #Spectacles vivants
© Lion Studio

(la peau2)

Chloé Lavalette • Paris

Durée : 30min

Écriture, dramaturgie et jeu : Chloé Lavalette
Collaboration à la mise en scène : Claire Bluteau & Caroline Lion
Complices de création : Mawena Yehouessi, Jérémy Ridel, Chloé Galibert-Laîné
Enregistrements voix : Claire Bluteau

Dans le cadre d’une journée Human Tech Day, rencontres des fablabs, hackerspaces, medialabs et espace publiques numérique et de Perspectiv’Act – 500 ans de Renaissance(s) en Région Centre Val de Loire.

(la peau2) — remix part d’une enquête personnelle sur une innovation technologique qui pourrait bien basculer en “révolution” sociale : grâce à l’impression 3D et aux progrès de la génétique, il serait bientôt possible non seulement d’imprimer des organes, mais aussi de changer, littéralement, de peau. La peau est un organe essentiel de notre rapport au monde mais aussi un marqueur d’identité : que se passerait-il si, à la faveur d’une révolution technologique, nous nous retrouvions à changer de peau comme nous changeons de smartphone ? Et si l’on pouvait brouiller les marqueurs identitaires qui soutiennent des oppressions de race et de genre, comment la société évoluerait-elle ? Une telle perspective promet autant de transgressions que d’aliénations, des bouleversements psychiques et mémoriels aussi bien que sociaux et politiques. À travers une fiction spéculative — le récit d’une femme qui nous parle depuis 2121, à travers son corps — et qui explore le potentiel révolutionnaire de cette technologie dans un contexte d’acmé puis d’effondrement du capitalisme.

Chloé Lavalette artiste – chercheuse
Après une double formation de chercheuse (élève de l’École Normale Supérieure et masterante en Études Théâtrales à Paris 3-sorbonne Nouvelle) et de comédienne (Laboratoire de Formation au Théâtre Physique), elle intègre la promotion 2015 du programme de recherche et de création SACRe (Université Paris Sciences Lettres) et commence une thèse sur la question de la nudité sur les scènes contemporaines. Dans ce cadre, elle développe s.c.r.a.p.s (sélection de chutes recyclées en aventures performatives), un cycle de travaux destinés à recycler des matériaux perdus de sa recherche doctorale. Le premier opus, (la chambre d’interprétation), est accueilli en résidence à la Briqueterie CDC du Val de Marne en septembre 2017. Par ailleurs, elle a travaillé avec divers metteurs en scènes et collectifs (Lydia Margules, Ensemble Esprits Libres, Théâtre du Balèti, collectif Nash). En tant que metteuse en scène elle a créé Institut Benjamenta d’après Robert Walser, mis en scène La Nuit juste avant les forêts et un cabaret de témoignages, Persona. Collaborant régulièrement avec Jérémy Ridel et la compagnie Full Frontal Theatre, elle co-signe la dramaturgie de Julie, présenté en mai 2019 au théâtre de Vanves.

Infos

Production : Spectacle créé dans le cadre du doctorat SACRe (PSL) avec le soutien de la Gaîté Lyrique (accueil résidence et production), de l’Espace Mendès France – Centre de culture scientifique de la région Aquitaine, et du Cube – Centre de création numérique (Grand Paris Seine-Ouest).

En lien à la performance, un atelier intitulé La peau comme territoire de métamorphoses est proposé de 15h à 18h au Houlocène > En savoir +

Tarif

Gratuit

Antre Peaux

24/26 route de la Chapelle
18000 BOURGES
tél. +33(0)2 48 50 38 61

Identity + web conception
jedorspaslanuit.com